Sur l’air des « opportunistes »…

Témoignage d’une camarade, sur un air de Dutronc…

Sur l’air des « opportunistes »

« Il y en qui contestent, qui revendiquent et qui protestent, moi je ne fais qu’un seul geste, je retourne ma veste… toujours du bon côté ! »

« du bon côté » ? Pas si sûr !

Faut-il sacrifier ses convictions sur l’autel du Pouvoir ? Délaisser le terreau du Peuple qui nous a fait naître et grandir au profit de l’Ennemi intime plus puissant ? Certains nous disent que oui, qu’il faut mettre de l’eau dans son vin pour avoir droit et force de parole. Bravo !

En effet, s’allier à un gouvernement qui étouffe et méprise les petits, qui materne le patronat, enfant capricieux et égoïste, quel bel exemple de solidarité !

Solidarité qui est un maître mot de leur idéologie. Encore bravo !

Minant le mouvement afin de rassasier leur soif de pouvoir, sabotant le Front de Gauche et sa capacité d’action pour donner une illusion de décision. Le Front de Gauche n’est pas mort, contrairement à ce que certains prétendent, pour preuve la liste presque montée. Presque montée, mais dans la difficulté, tant les sympathisants sont écœurés face à ce revirement d’opinion du Parti Communiste !

Et comme nous les comprenons ces sympathisants, pour beaucoup convaincus que la bannière rouge au marteau et à l’enclume était l’un de nos plus forts remparts contre l’oppression capitaliste. Trompés une fois de plus, alors pourquoi s’engager ?

Ah, si l’Union avait perduré…

Ce message est la réflexion d’une personne non encartée, croyant profondément aux  idées de Gauche sans pour autant dépendre des idées d’un parti, qui a été élevée dans le respect des valeurs du travail, de la solidarité et de la fraternité, par des personnes clamant haut et fort que seul le PCF pouvait nous aider… Les pauvres !

Aurélie Cornet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *