Reconstruire une alternative à gauche

La liste de M. Pécoul vient de s’imposer au deuxième tour des élections municipales de Riom. La défaite de la liste Riom pour tous a des causes multiples. La plus importante tient au rejet profond par l’électorat populaire de la politique d’un gouvernement qui impose l’austérité aux plus démunis et aux communes, et qui multiplie les cadeaux au grand patronat. Un message clair de désarroi et de colère s’était exprimé au premier tour, au travers de l’abstention mais aussi du vote en faveur de la liste du Front de Gauche Place au Peuple, porteuse de l’espoir de voir s’appliquer une orientation plus à gauche au niveau national comme au niveau local.

De même, dans tout le pays, les listes Front de Gauche qui ont su se présenter de manière autonome ont remporté dans l’ensemble un succès au premier tour qui traduit bien, dans la population, le besoin d’une vraie gauche.

On ne peut que regretter que ce message n’ait pas été entendu et repris par les colistiers de Riom pour tous. Là résidait leur seul espoir de sauvegarder la ville de Riom.

L’heure est aujourd’hui à la reconstruction. Les diverses forces – l’association Front de Gauche initiatives – Riom, Limagne, Combrailles, le Parti de Gauche, la Gauche Anticapitaliste – comme les individus qui se sont, dans leur diversité, engagés pour la réussite de la liste du Front de Gauche, entendent continuer ce combat pour l’Humain d’abord. La vocation du Front de Gauche est de s’élargir et de rassembler à gauche, dans l’autonomie et la clarté. Ensemble, sur notre territoire, nous voulons faire vivre l’alternative à gauche et préparer les échéances sociales, politiques et électorales à venir.

Dans l’immédiat, la défense des services publics de proximité et particulièrement de l’Hôpital sont plus que jamais d’actualité.

L’équipe d’animation de la liste Place au Peuple.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *