La droite dure, ça ressemble à ça…

Vendredi soir, 23 mai,  Boris Bouchet (PC) est intervenu en fin du conseil municipal de Riom pour poser une question concernant la scolarisation des enfants de voyageurs. En effet, à l’école Pierre Brossolette, une famille de gens du voyage s’est présentée pour inscrire deux enfants d’âge scolaire. La mairie a refusé d’inscrire ces deux enfants sous prétexte que la famille est en stationnement illégal. Boris Bouchet a rappelé la loi qui établit un droit imprescriptible à la scolarisation obligatoire entre 6 et 16 ans, quel que soit le statut des enfants.

La suite est racontée par Agnès Molon.

2 commentaires pour “La droite dure, ça ressemble à ça…

  1. nounours
    31 mai 2014 at 8 h 08 min

    je suis sidéré de voir ce genre de choses qui ne sert à rien, toujours s’en prendre au gens les plus faibles, sans défense, alors que les nuisibles nous volent tranquillement nos vies, nos emplois, nos retraites et pour en faire quoi ? De l’argent. Honte à eux !!!

  2. Dupouy
    1 juin 2014 at 14 h 52 min

    La décision du maire est illégale.
    La scolarité est un droit et une obligation qui s’applique aux enfants quelle que soit la situation des parents ou leurs errements éventuels.
    Naturellement, il n’y a aucune raison pour que les enfants supportent les erreurs de leurs parents (si erreur il y a…).
    Soit l’avocate qui a présenté cette réponse de la Mairie ment, soit elle ne connait pas le droit, ce qui est inquiétant pour un juriste.
    Dans un pareil cas, on peut demander au Préfet de se substituer au Maire pour qu’il inscrive d’office les enfants. Ce qui est prévu par la loi et s’est déjà produit.
    Les parents sont en droit de saisir le tribunal administratif (mais la procédure est beaucoup trop longue). Un référé peut-être…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *