Les droits des étrangers sont bafoués : RESF63 alerte et interpelle les candidats

resf-63RESF 63 est intervenu à plusieurs reprises auprès du Conseil général du Puy-de-Dôme afin que les droits des étrangers soient enfin respectés. A l’occasion des élections départementales, RESF 63 interpelle les candidats et leur demande de prendre des engagements.

Voici le texte par lequel RESF 63 s’adresse aux candidats.

Les candidats Front de Gauche sur le canton de Châtel-Guyon répondent :

Madame, Monsieur,

Nous avons bien reçu votre courrier qui fait état de la situation critique de nombreux demandeurs d’asile et particulièrement de mineurs isolés, laissés à l’abandon et à la rue. Ils seraient en effet en droit d’attendre une aide appropriée et qui soulage leur détresse de la part l’Aide sociale à l’enfance. Nous partageons votre appréciation quant au caractère peu satisfaisant des réponses qui sont apportées par les instances du Conseil général. Nous condamnons toutes les mesures stigmatisantes ou répressives et voulons souligner qu’en ce domaine également le principe d’égalité des droits doit prévaloir. Cela doit s’appliquer en toutes circonstances et pour tous les publics sans exception et sans discrimination quelle que soient leur origine, leur histoire ou leur culture.

Le droit imprescriptible à être soigné, éduqué, logé, accompagné et à vivre dignement doit faire partie des priorités sociales et humaines auxquelles nul ne saurait se dérober.

Au-delà des responsabilités qui sont en effet celles du Conseil général et que vous rappelez à juste titre, il nous semble nécessaire d’attirer l’attention des citoyens et des pouvoirs publics sur les dégâts humains que provoque une politique nationale qui se situe dans la droite ligne des gouvernements précédents. Cette politique contribue hélas, chaque jour un peu plus, à briser des existences familiales et à placer les demandeurs d’asile dans des situations impossibles. Une réorientation radicale des politiques migratoires enfin généreuses, humaines et ouvertes s’impose. Nous avons tous à gagner à davantage de solidarité et de coopération. C’est là le choix fondamental du Front de Gauche : l’Humain d’abord.

Veuillez agréer l’expression de notre soutien militant et politique,

Francis Vergne et Lidia Lebas
Candidats du Front de Gauche pour le canton de Châtel-Guyon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *